message aumônier

Accueil
le mot du Gd Maître
message aumônier
administration
historique
Chronologie
Cérémonial
1926 et 1962-73
les Confréries

archives Aumônier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monseigneur Norbert TURINI    

 Evêque de Perpignan Elne                                                                                                      

 

« TOUS ENSEMBLE, SERVITEURS DE LA CHARITE ».

Chers amis,

L’an dernier, je nous avais invités à demeurer fermement des « serviteurs de l’Espérance ». Cette année je veux mettre la Charité au centre de ma réflexion, parce qu’elle forme les  « gènes » de nos confréries et qu’elle est à la base de ce qui les fait exister.

Pratiquer, exercer la charité, c’est donner de l’Espérance, par le bien que nous faisons, à  celles et ceux

·        qui n’en ont plus, à cause de leurs conditions de vie précaire, de leur situation d’exclusion, de misère,

·        qui n’ont plus rien ou plus grand-chose pour mener une vie digne.

Est-il besoin de le rappeler : nos confréries sont ordonnées à la charité ?

Si elles s’en écartent, le risque n’est jamais loin de se replier sur des querelles internes qui mènent à la division et au contre-témoignage. Si nous perdons la charité, nous perdons notre âme.

Il ne suffit pas que nos confréries fassent la charité, mais bien plus qu’elles se fassent CHARITE. Et cela suppose un long et patient travail de conversion. Il nous concerne collectivement et personnellement et passe par une vie spirituelle forte.

Pour nous, le modèle de toute charité c’est le Christ. Nous n’exerçons pas la charité de manière philanthropique, mais enracinée dans notre foi en Jésus-Christ Mort et Ressuscité.

C’est son amour agissant en nous qui nous rend capables déjà  de nous aimer les uns les autres,  avant de le répandre autour de nous.

« Là où sont AMOUR et CHARITE, DIEU est PRESENT ».

Il y a déjà dans nos confréries de beaux témoins et visages de la charité du Christ. Nous les retrouvons au chevet des malades, dans l’accompagnement des familles en deuil, la visite des personnes âgées, dans les Maisons de retraite, auprès des plus démunis qui viennent frapper à la porte de nos associations caritatives, etc…

« On ne répond pas aux besoins des pauvres - nous dit le Pape François dans son second message pour la Journée des Pauvres - par procuration, mais en écoutant leur cri et en s’engageant personnellement avec une attention aimante ». Il poursuit : « Le salut de Dieu prend la forme d’une main tendu vers le  pauvre, une main qui accueille, protège, et donne de percevoir l’amitié dont il a besoin ».

Je crois que nos confréries ne sont pas insensibles à la grave crise sociale qui secoue notre pays. Certains la regardent avec bienveillance, d’autres avec un regard plus critique. Quoiqu’il en soit à travers les nombreuses revendications exprimées, se révèle un profond malaise existentiel et nous rencontrons des personnes en grandes souffrances. En dehors des débordements et des violences condamnables, se fait entendre chez beaucoup un mal de vivre. Plus une crise dure, plus elle se durcit.

Tout ce qui touche la vie des hommes touche la vie de l’Eglise. Alors que pouvons-nous faire ?

Nous n’avons ni les leviers économiques, ni les leviers sociaux, mais notre réponse passe par la charité qui se fait écoute, accueil, accompagnement, discernement, fraternité. C’est dans ces circonstances difficiles que nous devons pratiquer aussi la Charité du Christ, en invitant à un dialogue positif, respectueux, non-violent, en nous y engageant, pourquoi pas, et en y apportant l’éclairage propre et constructif de l’Evangile.

Nul n’est exclu de l’amour de Dieu, le cri du pauvre ne se perd pas dans le vide. « Un pauvre crie, le Seigneur entend ». Ps 33/7.

Dans notre prière, demandons-lui de nous donner un cœur qui accueille, des oreilles qui écoutent, des mains qui se tendent.

 

+Norbert TURINI                                                                                                                                        Evêque de Perpignan-Elne                                                                                                      

Aumônier général de la Maintenance                                                                                                                                                                                                                                                                               

 

précédents messages de l'Aumônier Général   :

archives Aumônier